Une semaine à voyager en pirogue entre les îles du nord de Madagascar

Madagascar - Journal de bord

Publié le Fri Apr 10 12:21:14 CEST 2015 par :

andraina

Circuit organisé , ascendant Expat, séjour long

Promeneur en sandales

Découvrir les îles du nord de Madagascar, une véritable expérience dont on garde des souvenirs indélébiles.

Une semaine à voyager en pirogue entre les îles du nord de Madagascar

Nous avons beaucoup entendu parler de Madagascar, plusieurs de nos proches s’y sont déjà rendus et nous ont assurés qu’ils ont passé de bons moments. Nous nous sommes alors, ma petite sœur et moi, laissés tentés par une petite semaine à Madagascar.

Nous avons préféré mêler aventure et plaisirs de l’eau contrairement à nos proches qui ont fait un circuit sur la Nationale 7, vers le sud du pays. Voici quelques détails de notre séjour qui, nous l’espérons donneront envie aux lecteurs de se rendre à Madagascar.

 

Notre arrivée à Nosy Be

Depuis la France, nous avons fait une petite escale à Tananarive, capitale de Madagascar, avant de nous envoler vers Nosy Be. Nosy Be compte parmi les destinations les plus touristiques de Madagascar, les hôtels y sont donc nombreux.

Dès notre arrivée, nous nous sommes vite laissé charmer par le parfum d’ylang ylang qui règne sur Nosy Be, mais aussi par la douceur de vivre de cette île volcanique bordées d’eaux turquoise.

Nous avons passé notre après-midi en compagnie de notre responsable de croisière pour discuter des détails de notre aventure en mer avant de rejoindre notre hôtel. Ma sœur et moi décidons de nous coucher tôt afin d’être en forme le lendemain. Au programme : croisière vers l’île de Nosy Ankazoberavina, puis découverte de l’archipel de Radama avant de revenir sur Nosy Be.

 

Nosy Ankazoberavina

Réveil au matin puis petit-déjeuner avant de rejoindre notre guide pour partir à la découverte d’une région où la mer demeure l’unique voie d’accès. Nous embarquons dans une pirogue pour ensuite nous rendre sur la petite île d'Ankazoberavina, une belle traversée d’environ 2h sous un soleil radieux!

C’est alors que nous apercevons Anjiabe, une belle et grande plage bordée de cocotiers. Nous descendons à peine de notre pirogue que notre guide nous emmène déjà pour une petite promenade à pied autour de l’île. Nous n’avons encore eu le temps de souffler un peu, mais c’était l’occasion de découvrir de nombreuses espèces d’oiseaux, certaines ne se trouvant à Madagascar selon le guide. Nous avons ensuite consacré tout notre après-midi à la détente. Un succulent déjeuner de fruits de mer sur la plage, une bonne sieste, baignade puis fin de journée à admirer le coucher du soleil. C’était vraiment beau !

Nous passons notre nuit en bivouac et le lendemain partons en direction des îles Radama où nous passons aussi nos nuits en bivouac.

 

Antanambao

Navigation vers le sud avant notre première île : Antanambao. De nombreuses activités ont rythmé notre journée ici. Entre un déjeuner au bord d’une lagune, plongée sous-marine pour découvrir un monde coloré, pêche et visite d’un village de pêcheurs, détente et farniente, nous avons encore eu le temps de plonger dans une forêt abritant un marais servant de refuge à d’innombrables oiseaux. Ma sœur a même eu la chance de recevoir un projectile de ces animaux  Sympa comme souvenir !

 

Nosy Ambariopotaka

Pour quitter Antanambao, il nous faut nous lever tôt pour ne pas rater la marée. Après presque 1h30 de navigation, nous arrivons sur Nosy Ambariopotaka, une île culminant à près de 200m d'altitude. Nosy Ambariopotaka est bordé par un somptueux lagon et sa plage est beaucoup plus blanche que sur les îles précédentes. On y a même aperçu des boutres traditionnels en pleine construction.

Au programme : Promenade sur l’île, plongée sous-marine et bien sûr farniente.

 

Nosy Berafia

A seulement 45min de Nosy Ambariopotaka, Nosy Berafia est la plus vaste des îles Radama.

Il n’y a pas de meilleure façon de découvrir l’île qu’à pied. En effet, non seulement elle abrite de nombreux vestiges de l’époque coloniale avec ses plantations de poivre, de café, de piment, d’ylang ylang et son ancienne distillerie, mais nous sommes également tombées sur des groupes de gigantesques chauves-souris… quels frissons !!!

 

Ambariomena (nuit en village)

Nous quittons Nosy Berafia pour l’île d’Ambariomena. Le trajet devait durer près de 2h mais nous avons décidé de plonger en cours de route, histoire d’en profiter un peu car notre séjour allait bientôt se terminer. Nous arrivons finalement à Ambariomena au bout de 3h de pirogue.

C’est un joli « fjord » qui nous accueille avec ses jolies petites plages de sable orangé et sa dense forêt primaire. Nous nous installons dans un petit village avant de partir à l’aventure dans la forêt qui abrite quelques cascades avant de finir la journée par un dîner sous les étoiles puis par une bonne nuit de sommeil dans une case du village. Nous allons bientôt repartir pour Nosy Be, rejoindre Tananarive puis revenir en France… c’est déjà fini !

 

Conseils : pour bien profiter de vos vacances, préférez la pirogue traditionnelle sans moteur. Vous aurez ainsi l’occasion de naviguer au gré du vent et de bien profiter de chaque moment.

Pensez également à laisser l’organisation de vos vacances à un spécialiste de la destination si c’est votre premier voyage à Madagascar. Nous sommes passées par madagascar.marcovasco.fr et n’avons rencontré aucun problème à part le retard de notre vol de retour.

Pensez également à emmener de quoi repousser les moustiques car ils peuvent vite devenir agaçants.

 

À LA UNE : l'article de andraina

À LIRE dans la tribune Aventures & Explorations