Mykonos or not ?

Grèce - Journal de bord

Publié le Thu Jun 14 17:18:35 CEST 2012 par :

misstrip

Baroudeur, routard , ascendant Rando, trek, nature

Rédacteur

#FétaTour - Eté 2011, deux copines et leurs sacs en dos, en balade pour une semaine dans les Cyclades.
Episode 1 : L’arrivée à Mykonos ... une bonne idée pour commencer son séjour ?
Tout le monde a entendu parler de cette destination dont les watts peuvent être perçus de l’avion et les spotlights dans toute la Méditerranée. Qu’en est-il vraiment ?

Mykonos or not ?

La chaleur nous tombe dessus dès le premier pas hors de l’avion, nous sommes ravies, rapidement ruisselantes, mais ravies.

Dans l’aéroport se trouve un petit comptoir qui donne des renseignements sur les hôtels et chambres disponibles sur l’île. Dehors, un ou deux rabatteurs seulement, tous les passagers semblent avoir réservé. Après un rapide état des moyens de transport disponibles, nous prenons finalement un taxi pour nous déposer à notre hôtel.

A peine installées dans notre chambre, nous voilà parties pour l’aventure ! Dévalant à pleines sandales les marches vers le « vieux port », par opposition au port où accostent tous les ferries.

Le dépaysement est déjà total, entre les maisons aux façades blanches si typiques, la vue imprenable sur la mer, les odeurs de grillades, le linge aux fenêtres, la végétation méditerranéenne, les chats qui rêvassent sur les pierres encore chaudes. Nous ne savons pas où donner de la tête, et commençons à prendre des photos de ces premiers instants de vacances bien méritées (comme toutes les vacances ceci dit).

Plein de petits restaurants un peu touristiques bordent la petite crique du port, accompagnés des habituels marchands de glace, boutiques de souvenirs … N’y tenant plus, nous en choisissons une, après un rapide coup d’œil sur les prix. Il est l’heure de prendre une Mythos bien méritée, la première du séjour, une des meilleures. Elle ouvre le bal des festivités, du défilé de salades grecques et de gyros et de toutes les surprises qui attendent notre palais sans faire mal au porte-monnaie.

La soirée se passe à arpenter le labyrinthe de ruelles blanches et sinueuses. Une séance de lèche vitrine estivale normale, où se côtoient le pire et le moins pire, les chapeaux tendance panama, les froufrous improbables, et tout le tralalala... Tout le monde est sur son 31 estival, plutôt le chic détendu, que le bling bling clubbing attendu. L’ambiance est jeune mais pas « aggressive », en un mot, pour un premier soir c’est plutôt sympa.

Nous n’y passerions pas une semaine, mais là, c’est plus que convenable. Loin de la sombre idée que je m’en faisais, mais il ne s’agit que du port, et non des plages de la côte, qui pour le coup, sont, il semble bien, blindées de voyageurs venus pour faire la fête. Sur le chemin du retour, nous passons sur le port du centre-ville pour regarder les horaires et destinations des ferries.

Connectez-vous pour laisser un commentaire.

À LA UNE : l'article de misstrip

À LIRE dans la tribune Inspirations & Découvertes